4ème Forum national de la démocratie participative à Allonnes

4ème forum : un succès incontestable !

Sources : Elunet
lundi 24 septembre 2012

 

Le 4ème Forum national de la démocratie participative « la participation au concret » qui s’est tenu ce week-end à Allonnes, dans la Sarthe, a été incontestablement un succès.

Tant pis pour les esprits chagrins qui ont raté ce rendez-vous « ré-enchanteur » de la politique. Mille fois dommage pour celles et ceux qui ne pouvaient pas être présents. Qu’ils se rassurent ! Un compte rendu fouillé, reflétant toutes les richesses des débats, du bonheur procuré par les échanges, à la fois authentiques et exigeants en matière de démocratie participative, est décidé. Seulement, il faudra un peu de patience car ce n’est pas de l’eau tiède qui a coulé deux jours durant à la salle Jean Carmet de cette petite ville populaire, mitoyenne du Mans.

C’est devenu une habitude des villes accueillantes de ce forum que de mettre les petits plats (simples, concrets et efficaces) dans les grands plats (citoyens et démocratiques).

Comme pour prouver si nécessaire que ce n’est pas le seul fait des villes aux moyens considérables que d’être capable de bien accueillir un évènement national.

Allonnes a relevé le défi. Et c’est un coup de maître : un grand merci à l’équipe municipale et son maire Gilles Leproust qui transmet avec force sa volonté de partager le pouvoir avec les citoyens ; à l’ensemble des cadres et agents communaux qui se sont inscrits dans un partage réciproque de savoirs et de disponibilité… et un clin d’œil particulier à Guy Blondeau, précédemment en charge au Cidefe du secteur démocratie participative, dorénavant du collectif d’Allonnes, qui fut déterminant pour la réussite du forum.

Car le succès du forum, une fois encore, est incontestable.

Son alchimie originale repose tout d’abord sur la volonté d’une imprégnation dans le tissu locale et une implication des habitants. Pari tenu : des dizaines d’habitants de la ville, notamment des jeunes en grand nombre ont suivi avec passion et avec des contributions pertinentes la totalité des travaux du forum.

Cette originalité repose également sur la constitution de délégations de collectivités composées d’élus, de personnels territoriaux et de citoyens.

Chaque année, cet objectif est mieux atteint et cela apporte une diversité et une qualité d’échanges qui ne seraient possibles avec une seule présence d’élus locaux.

Donc, un forum qui a fait évènement « citoyen » tant dans les cinq ateliers du vendredi que lors de la séance du samedi matin consacrée à « l’engagement citoyen, bénévolat, vie associative et démocratie participative ». Sans nul doute, tous les habitants d’Allonnes ayant participé au Forum, se sont retrouvés le lendemain dimanche, à la fête des associations de la ville qui battait son plein.

Un d’entre-eux disait, dans un plénier : « La citoyenneté ne se domestique pas » ceci dans un échange fructueux sur le fonctionnement de conseils de quartier et comment faire ensemble, citoyens et élus… Qu’elle est belle et rebelle (pour reprendre le beau slogan de la ville de Valenton, emprunté à celui de la ville de Bobigny) cette commune d’Allonnes et ses habitants !

Succès incontestable par la diversité territoriale de sa participation : 300 acteurs du forum, dont 150 élus de tout mandat et venant d’un peu partout du pays. Certes, des territoires ne sont pas encore représentés mais l’essaimage est en bonne voie.

Les ateliers du vendredi matin ont su procéder à un bon mariage entre les nécessaires réflexions théoriques et les échanges d’expériences au concret. Cela n’est pas toujours facile sur des thématiques comme « droits humains fondamentaux et démocratie » ou bien encore « démocratie participative et législation ». Mais cette autre originalité du forum consistant à fuir les « grandes messes » et trouver les compétences à tous les « incompétents » de la démocratie, jugés traditionnellement comme tels, était bien présente. Remercions les intervenants de ces ateliers – appelons les plutôt des « éducateurs populaires » – qui ont fait foisonner cinq débats à plusieurs dizaines de voix…

Il faut également citer la conférence 100 % oxygène de Paul Ariès, du samedi en début d’après-midi. Il s’agissait de prendre la mesure aujourd’hui du grain à moudre en matière de démocratie participative. Ce fut une démonstration joyeuse, de tripes et de cœur, de la force que peut constituer l’intelligence collective, un appel passionné et d’évidence à un nouvel âge d’or du socialisme ou communisme municipal. Comme il était bon d’entendre dire cette force du « commun », que participer c’est prendre part, apporter sa part, recevoir une part dans un cheminement d’éducation populaire, qui emportera tôt ou tard les raisons.

Ainsi, la prestation de Théatre-Forum qui suivit, avec la Compagnie Naje (Nous n’Abandonnerons Jamais l’Espoir), spécialisée dans la participation citoyenne, est venue compléter parfaitement la cohérence des travaux du forum.

L’assemblée générale du Réseau national de démocratie participative – créée lors de la précédente édition du forum à Gennevilliers – a capitalisé les volontés de mettre en œuvre des actions innovantes, concrètes de démocratie participative, par la mise en réseau des 60 collectivités représentées. Le mouvement d’adhésion au réseau national est maintenant lancé.

A été élu un « conseil Démopart », pilote du réseau et présidé par René Balme, maire de Grigny (Rhône), ville exemplaire (et non modèle) de démocratie participative.

Le Cidefe, co-fondateur et animateur du réseau aux côtés des 4 collectivités initiales ( Grigny, Portes lès Valence, Gennevilliers, Allonnes) est aussi en ordre du marche, avec une chargée de mission, Delphine Ebersviller et une plateforme collaborative, outil électronique de mutualisation.

L’Assemblée générale du réseau a évidemment pris la décision de faire connaître à toutes les collectivités de France le succès du 4ème Forum, de les inviter à rejoindre en nombre le réseau.

Elle a aussi décidé de deux démarches concrètes et rassembleuses : D’une part, d’être à l’initiative d’une proposition de loi de développement et de promotion de la démocratie participative, en s’adressant à toutes les collectivités, tous les parlementaires qui souhaitent porter collectivement cette démarche et, d’autre part, en ré-affirmant sa volonté que se concrétise, sans plus attendre, l’obtention du droit de vote des étrangers

Cet excellent cru 2012 s’est conclu par « le passage de témoin » à la prochaine collectivité d’accueil du 5ème forum. Il s’agit de la ville d’Aulnay-sous- Bois (Seine-Saint-Denis). Son maire a pris l’engagement fraternel et solennel, que cette prochaine édition, soit tout aussi belle…

email

Laissez un commentaire

 

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.