Syrie : Chavez dénonce le terrorisme occidental

sources : Le petit blanquiste

 

Hugo Chavez s’est largement exprimé sur le conflit qui ensanglante la Syrie.

Pour lui, « le peuple syrien est la victime d’une politique colonialiste… » : les Etats-Unis et leurs alliés européens « infiltrent des terroristes pour générer la violence, le sang et la mort, comme ils l’ont déjà fait en Libye… ».

Il a dénoncé les « gouvernements européens qui reconnaissent les terroristes, qui se réunissent avec eux, qui les financent, qui leur envoient des armes ».

« Cette élite européenne, politique, économique, qui ne semble pas parvenir, malgré les années qui se sont écoulées, à se défaire de l’idée impériale », a-t-il commenté.

« Ils croient avoir des droits pour imposer des gouvernements aux peuples arabes, aux peuples africains, aux peuples latino-américains ».

Hugo Chavez a, plus précisément, visé la France dont le président « s’entête à vouloir renverser  le gouvernement d’un pays souverain ».

« Si des problèmes existent en Syrie, il faut qu’ils soient réglés par les Syriens eux-mêmes via des moyens pacifiques », insiste-t-il.

C’est pourquoi, il juge « très positif » le veto de la Russie et de la Chine à une intervention de l’ONU.

Récemment, le président vénézuélien a lancé un véritable appel aux peuples d’Europe :

« Il faut que les peuples d’Europe se réveillent et se rendent compte de la réalité et qu’ils exigent de leurs gouvernements le respect de la paix internationale, le respect des droits de l’Homme, le respect de la souveraineté des nations… ».

« Le Venezuela bolivarien est une source d’inspiration », a écrit très récemment Mélenchon.

Malheureusement cette observation intéressante ne se vérifie pas dans ses prises de position sur les conflits de Libye et de Syrie.

De fait, la gauche française a abandonné le combat anti-impérialiste incarné avec tant de détermination par Hugo Chavez.


Chavez sur la Syrie : « Quand les peuples… par librepenseur007

[1] Conférence de presse à Caracas, 1er août 2012

email

2 commentaires

  1. FISCHER dit :

    un gouvernement européen, le gouvernement russe de Poutine finance et envoie effectivement des armes à Assad

  2. andré martin dit :

    Il est normal, sain et inéluctable que les citoyens qui vivent dans des dictatures sanguinaires se révoltent. Beaucoup de ceux qui ont le courage de se révolter sont torturés et tués, ce qui prouve à quel point ces régimes sont indignes et abominables. C’est le cas de la Libye, de la Syrie et de bien d’autres.

    Quand la répression des manifestations pacifiques conduit progressivement aux affrontements puis à la guerre civile, alors oui des impérialistes de tout poil et des fondamentalistes débarquent et tentent de profiter de la situation pour avancer leurs pions. Mais on ne peut pas dire qu’ils sont à l’origine de ces soulèvements populaires.

    Qu’a fait Chavez pour convaincre Kadafi et Assad que leurs dictatures sanguinaires étaient insupportables ?

    Donc je suis en total désaccord avec Chavez sur ce point et je me féliciterai toujours que l’on vire les dictateurs sanguinaires, même s’il y toujours des risques sur le type de régime qui leur succèdera (Egypte, Tunisie,Lybie, Syrie …)

Laissez un commentaire

 

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.