Internet sera baillonné par l’ONU le 14 décembre 2012…

Source : NP

A quelques semaines d’un sommet mondial du 1er au 14 décembre 2012, qui pourrait voir la face du Net changer sous l’égide de l’ONU, un rapport privé diligenté par ‘cette instance et qui servira « d’expertise »… Dresse le portrait d’un Internet utilisé à des fins terroristes, qu’il faut surveiller, « sécuriser »… Ecouter.

D’un côté des gouvernements qui multiplient les demandes de surveillance, d’accès aux données privés, aux échanges, etc entre internautes, avec l’argument officiel de lutter contre les terroristes…

De l’autre un énorme marché publicitaire et une volonté de contrôle de l’information qui échappe encore aux grands groupes de presse, donc aux systèmes politiques en place…

Quelques pincées de manifestations massives, de révolutions de plus en plus difficile à orienter…

De nouvelles recettes qui semblent voir le jour, pour nouer des liens de e-commerce producteurs, consommateurs qui échappent aux grands groupes agro-alimentaires…

Et je ne parle même pas des scandales divers et variés concernant la pharmacologie, ou telle ou telle institution qui se partagent à vitesse stratosphérique sur le net, et mobilisent des internautes de plus en plus actifs… Nombreux… Et résistants.

Sous la pression des pays membres influents, eux-mêmes mis sous pressions par leurs lobbys respectifs…

Le contrôle d’internet est donc devenu LE problème.

Opportunément les tensions du Monde, qui s’accentuent pour d’autres raisons tout aussi « légitimes »… Et quelques attentats « miraculeusement » déjoués, viendront nous saisir d’effroi devant la dangerosité de cet outil décidément « trop sérieux » pour nous…

Et presque en catimini, dans le cadre de ces débats du 1er au 14 décembre 2012, via l’ONU apportera sa caution morale, et sa touche « universelle »…Puisque cette instance agit « pour la paix des peuples »… Ce rapport bien qu’établi par une structure non officielle, permettra aux uns et aux autres d’avancer sur ce dossier si épineux pour l’avenir du monde « démocratique »…

Un seul extrait des recommandations de ce rapport suffira : « établir un contrôle international sur Internet en utilisant les compétences de surveillance et de supervision de l’Union Internationale des Télécommunications » (UIT ou ITU, en anglais). »

Cet internet, est donc voué à devenir notre prison numérique.
Nous pourrons toujours garder nos pseudos, nos masques… Mais qu’échangerons-nous si nous nous savons surveillés, espionnés ?
Tout ce qui fait notre diversité, notre liberté d’être au-delà de cette  virtualité,  disparaîtra.
Car même là, l’écho de nos souffrances et de nos rêves…
Doit être tu.

Nous sommes la multitude… Dans l’ignorance.

Par le Savoir… Nous serons LÉGION.

Le Dormeur doit s’éveiller.

email

1 commentaire

  1. Papageno dit :

    Ah le terrorisme.. S’il n’existait pas il faudrait l’inventer!

Laissez un commentaire

 

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.