Le Monde censure le Blog de ReOpen911

Source : ReOpen911
23 janvier 2013 Par ReOpen911

reopen911Entre les théories les plus farfelues qui circulent sur internet et le soutien sans faille à la version proposée par l’administration Bush, on pourrait s’attendre à ce qu’un examen purement factuel des évènements du 11 septembre 2001 puisse avoir le droit de cité dans nos médias. Cela permettrait à chacun d’écouter les différents points de vue et donnerait la possibilité de se faire son propre avis en toute connaissance de cause.

Pourtant, il semblerait que le simple nom de notre association, ReOpen911, – la seule en France à être principalement axée sur ce sujet – ne doive pas apparaître sur le journal Le Monde, ou alors essentiellement en termes péjoratifs. La censure va d’ailleurs bien au-delà de notre association puisqu’elle s’applique aux centaines de faits et témoignages qui mettent à mal la version dite officielle de cette tragédie.


Le « journal de référence » plante le décor en 2002 avec un article au titre catégorique : Internet véhicule une rumeur extravagante sur le 11 septembre.

Nous n’étions bien évidemment pas cités puisque notre association n’a été déclarée au journal officiel que 5 ans plus tard.

Il faudra donc attendre 2007 pour que le nom ReOpen911 et le lien vers notre site fassent leur apparition sur Le Monde, qui nous présente déjà comme les « tenants de la théorie « conspirationniste » des attentats de New York et Washington ».

Il en est de même en 2011 suite à l’annonce de la mort de Ben Laden dans l’article La mort d’Oussama Ben Laden relance les thèses conspirationnistes, qui indique que nous serions « l’un des sites français les plus influents sur la théorie du complot autour du 11-Septembre ». (A propos de Ben Laden, la fiction hollywoodienne Zero Dark Thirty est sortie aujourd’hui. Si vous recherchez de l’information vérifiée et sourcée, nous vous conseillons plutôt notre enquête Ben Laden, Storytelling et démocratie).

Et quand une journaliste parvient à publier un article exceptionnellement neutre et objectif, celui-ci est modifié à deux reprises dans les jours qui suivent (faisant disparaître au passage le nom de notre association et l’adresse de notre site).

Comparaison_monde.jpg

La rédaction s’était justifiée en précisant que : « certains éléments ont été mal exprimés par son auteur. Il ne s’agissait évidemment pas de faire ici l’apologie des thèses conspirationnistes. En revanche, il était impossible de ne pas en parler : elles ne cessent de se diffuser sur Internet. Nous avons donc pris la décision de reformuler les passages qui pouvaient prêter à confusion. »

Donc pour la traduction :

  • Faire état des faits et des témoignages remettant en cause la version officielle = Faire l’apologie des thèses conspirationnistes
  • Informations qui pourraient inciter le lecteur à remettre en cause ses certitudes = Passages qui pouvaient prêter à confusion

Comme toujours, on retrouve ce même terme décidément bien pratique de « conspirationniste », qui évite d’avoir à apporter le moindre argument et qui, par le plus grand des hasards, ne s’adresse jamais à ceux qui croient fermement au bon complot, au vrai, politiquement correct et militairement utile.

Cette fois-ci, c’est notre blog, créé en fin d’année dernière suite à notre abonnement à la version électronique du journal, qui est « suspendu » 15 jours plus tard. Vérifiez par vous-même : http://reopen911.blog.lemonde.fr/

Ce blog contenait les 2 textes suivants :

Nous avons contacté le service client qui nous a indiqué que nous n’aurions pas respecté « la charte d’utilisation du service« .

Nous avons alors demandé quel serait le passage ou la phrase de cette charte que nous n’aurions pas respecté.

On nous a renvoyé le texte de la charte (au cas où nous n’aurions pas vu le lien indiqué dans le mail précédent).

Nous avons demandé à nouveau quel serait le passage ou la phrase de cette charte que nous n’aurions pas respecté.

Et nous n’avons obtenu aucune précision.

Nous avons donc envoyé une mise en demeure de rétablir le fonctionnement de notre blog dans un délai de 15 jours.

 

Nous disposons pourtant d’un blog sur le site de Mediapart et sur le site du NouvelObs et, jusqu’à présent, seule la rédaction de Rue89 nous a empêché de créer un blog sur leur site, au prétexte que nous serions des conspirationistes.

Le médiateur du Monde a publié il y a quelques mois le courrier d’un lecteur au titre explicite :  « Pourquoi faire passer les perplexes pour des conspirationnistes ? » et le journal est partenaire du site Huffington Post qui titrait à l’occasion des dernières commémorations de la tragédie : « Il faut rouvrir l’enquête sur le 11-Septembre !« . On pouvait donc s’attendre à ce que le « journal de référence » s’abstienne d’une censure qui est d’ailleurs contre-productive puisqu’elle n’a pour seule conséquence que de démontrer une nouvelle fois à quel point le sujet est toujours tabou pour certains journalistes.

Ainsi, le nom de notre association n’apparait sur Le Monde qu’en étant associé au conspirationnisme ou à la théorie du complot, ou biens dans un article publié sur un blog dont le but est de nous faire passer pour des illuminés, alors que plus de la moitié des Français doutent de la version officielle sur les attentats du 11-Septembre (d’après un sondage réalisé en 2011 par HEC).

Ce cas flagrant de censure n’est malheureusement pas un cas isolé. En effet, rien que pour l’année 2012, on peut citer l’annulation d’une projection du film One – Enquête sur Al-Qaïda dans une salle de Toulouse qui nous avait pourtant donné son accord. Même chose à Rennes en septembre où la projection du film Zero a été annulée 3 jours avant suite à des « ‘recommandations » de la mairie. Nous pourrions également ajouter des menaces d’agression physique à Strasbourg, et tout cela, sans que les habituels défenseurs de la liberté d’expression ne s’en émeuvent…

Si le but est d’interdire tout débat sur le 11-Septembre (faisant ainsi écho à l’appel lancé par Georges Bush en novembre 2001, utilisant déjà le même prétexte), alors que nos censeurs aillent voir leurs députés, afin que soit votée une loi à cet effet, comme l’avait lancé Frédéric Taddeï à Renaud Revel après avoir laissé s’exprimer Mathieu Kassovitz dans son émission. L’idée leur a d’ailleurs déjà été suggérée :

 

Il y a quelques jours, nous formulions pour cette nouvelle année le voeu d’une prise de conscience collective. Gageons que la rédaction du Monde, si elle ne souhaite pas y contribuer pour le moment, ne nous empêche pas pour autant d’y participer.

Leurs a priori sont compréhensibles étant donnée toute la désinformation qui a circulé à notre encontre pendant quelques années mais il suffit de prendre un peu de temps pour se rendre compte que nous n’avons rien à voir avec quelques extrémistes malheureusement inhérents, malgré tous nos efforts, à un mouvement ayant pris autant d’ampleur.

–La rédaction de ReOpen911–

 


Voir aussi :

email

Laissez un commentaire

 

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.