Fin de 2014, bonjour 2015

2014-2015-calendar-heroCeux qui ont été à l’école chez les Jésuites le savent bien. Une discipline de fer, qui oblige les élèves à se remémorer les acquis positifs et négatifs de la journée, et tenter d’imager les évènements marquants du lendemain. Un exercice structurant qui nous aide à appréhender la réalité et nous met dans la meilleure position d’agir. Analyser de façon critique les évènements, c’est déjà réagir. De la même manière, passer en revue les faits marquants de 2014 et anticiper 2015 est un exercice salutaire, de nature à nous donner parfois des raisons d’espérer, comme on va le voir ici.

Laissons les medias aux ordres faire une liste des évènements marquants de l’année, de leur point de vue. C’est de la bouillie de chat informe, insignifiante, faite sciemment pour taire nos valeurs. Faisons-là plutôt sous l’angle de leur utilité pour notre affranchissement de la tenaille du New World Order, des dominants sur les dominés que nous sommes. Quelles avancées pour notre libération ont marqué 2014, et quels espoirs tirer de ce qui se profile pour 2015. Nous laisserons de côté les aspects mineurs, trop nombreux et à peine significatifs, pour souligner les nouvelles d’importance majeure.

Sans montrer un optimisme délirant, 2014 a été une année charnière qui augure bien de 2015. D’abord, posons nous la question de nommer les dominants qui nous oppriment, même si la majorité d’entre nous le sentent moins, ou presque pas.

  • Les élites globalistes du monde anglo-américain, la cabale, qui ont mis en place depuis de nombreuses années un tissu d’organisations autour de Bretton Woods, le FMI et la Banque Mondiale, développé l’Organisation Mondiale du Commerce et ses traités. Ces gens, hyper puissants, dont on estime la richesse à 300 000 milliards de dollars ont caché leur argent dans les paradis fiscaux. Leur bras armé, c’est le pétrole, l’Amérique très souvent et son armée, les banquiers et la dette que nous devons, qui nous asservit. Ce sont aussi les organisations du type Franc Maçons. Ils possèdent la majorité des actions (60%) des 2 200 entreprises commerciales mondiales et leurs filiales qui nous vendent leur production avec gros bénéfices, contrôlent l’industrie pharmaceutique et agro-alimentaire. Ils ont changé de braquet depuis le 11 Septembre 2001, par peur de rater le coche, mais dirigent le monde en sous mains depuis la Révolution Française. Ils ont été à l’origine des révolutions et de toutes les guerres, nous ont poussé à nous enfoncer dans la dette. Ils tentent de nous imposer l’Europe et l’austérité, pour nous mettre en coupe réglée.
  • L’Amérique, ruinée et en déclin accéléré, avec l’administration Obama, ses néoconservateurs binationaux, et son dollar. Elle et son dollar ont bien servi la cabale, mais les temps ont changé et ils doivent s’effacer pour faire place à autre chose du point de vue de la cabale qui les a condamné.
  • L’Union Européenne, relais de l’élite, de la cabale, et de l’Amérique. Siège de gens non-élus.
  • Les banquiers, à cheval sur l’élite, l’Amérique et l’Europe. Avec les banques centrales dont la Fed, et la BIS (banque des règlements internationaux).

Pris en tenailles dans un filet inextricable de pouvoirs convergents qui ont des buts similaires, s’enrichir sur notre dos et pousser encore plus loin leur emprise sur les peuples, au moyen d’une monnaie mondiale et d’un gouvernement mondial, nous faisons face à de puissants ennemis, d’autant plus que la majorité d’entre nous dort. Nous avons du mal à identifier quels sont les liens qui unissent ces ennemis, dans un magma difficile à discerner. Leur domination ne peut atteindre son succès ultime qu’en détruisant les gouvernements existants de nos pays. Nos pays doivent disparaître au profit de régions, soumises à des organisations supranationales, c’est l’objectif de la cabale pour faciliter l’étape suivante.

Que s’est-il passé en 2014, que doit-il nous réjouir et donner de l’espoir ?

Citoyen du monde, européen de force, et Français de naissance et de cœur, j’ai des raisons de me féliciter des attaques portées à l’Union Européenne, qui préfigurent de sa disparition à venir. Les atlantistes sont attaqués sur tous les fronts :

  • Taboues jusqu’ici, les discussions sur l’Euro et la sortie de l’Europe se multiplient sur les plateaux et s’étalent dans des nouvelles parutions d’études et de livres. Tout le monde en parle, politiciens, journalistes, économistes. Cette tendance était inconnue jusqu’à 2013.
  • Podemos, en Espagne, Syriza en Grèce et la perte des élections européennes en France sont une preuve indéniable que les peuples européens refusent l’austérité et demandent de conserver les pays, et veulent pulvériser l’Europe. Même tendance en Allemagne où une forte composante eurosceptique est apparue en 2014.
  • Des alliés traditionnels de l’Otan ont déserté cette organisation. La Turquie par exemple, coup dur pour l’Amérique, ou la Hongrie.

La moitié des peuples du monde, autour de la Chine et de la Russie, a choisi 2014 pour s’opposer à l’Amérique, le FMI et la banque mondiale :

  • Renforcement de la SCO, alternative à l’Otan.
  • Mise en place de l’AIIB, ennemie du FMI et de la Banque Mondiale.
  • Prélude aux discussions au FMI des SDR, qui verra la part des Brics exploser dans la gouvernance mondiale et l’affaiblissement considérable de l’Amérique.
  • Fin annoncée du dollar.
  • Budgets du complexe militaro-industriel américain en chute libre.

2015 devrait voir une accélération dans les domaines suivants :

  • Les peuples européens s’affranchiront de l’Euro et de l’Union Européenne, ou n’en seront plus très loin.
  • Les SDR basculeront vers les Brics, Chine en tête, redistribuant les cartes et installant un monde pluri-polaire en remplacement du monde unipolaire américain.
  • L’Amérique s’estompera, et son dollar aussi.
  • Le grand reset financier sera sur le point d’aboutir.

Non, demain, on ne rasera pas gratis. L’espoir continuera de venir de la volonté des peuples à s’affranchir. La révolution brutale n’est pas nécessaire, tout pouvant se faire au rythme des lois démocratiques. L’Internet, les articles et les blogs sont la meilleure arme contre la manipulation, les mensonges et les contre-vérités dont on nous abreuve. Sans rêver, on ressent que l’éveil gagne parmi les peuples une quantité de plus en plus importante de gens, la lucidité fait son chemin.

À n’en pas douter, 2015 fera date. Qui dirigera le monde, à l’issue du formidable affrontement de la cabale et des peuples qui veulent rester libres ? Cassera-t-on la gangue qui nous opprime, ou devrons-nous nous résigner pour toujours ?

Car rien n’est gagné. La cabale peut fort bien réussir et mettre un terme à toute velléité de nous en sortir, établissant une domination définitive sur la masse désorganisée. C’est seulement si cette masse s’organise de plus en plus que l’espoir pourra vraiment renaître. On part de très loin, de très bas, de presque rien. Luttez pour sortir de l’Europe, empêchez l’Amérique d’attaquer la Russie par les armes, manifestez dans la rue et sur les sites, votez juste et en masse. Refusez l’austérité et les CDD, participez directement aux luttes sociales dans vos villes, éjectez de leurs sièges confortables les politiciens, dénoncez la complicité des medias, sortez de l’emprise des banquiers et qu’ils soient poursuivis pour ce qu’ils nous font.

Nos grands-parents se sont battus, avec le Front Populaire et des syndicats puissants. Nous bénéficions encore de l’ombre des avancées sociales qu’ils ont acquis, mais qui fondent comme neige au soleil. Nous avons choisi les jeux vidéo, la consommation à outrance et sa dette, les sports spectacle aux vedettes payées à prix d’or, laissés nos syndicats être inopérants, les émissions de téléréalité débiles, nous avons à peine réagi contre l’austérité qu’on nous impose de plus en plus, endormis par la médecine envahissante des laboratoires qui s’enrichissent en nous empoisonnant et les produits édulcorés de l’industrie agro-alimentaires vendus par la grande distribution. D’une économie réelle nous sommes passés à une économie virtuelle, où plus rien ne veut plus rien dire, du plein emploi au chômage endémique. Et vous pensez que ça va bien, vous ? C’est vrai qu’on a sa petite salle de bains, sa petite auto et ses vacances à Bray-Dunes et qu’on dévale parfois les pentes enneigées à ski pour les moins pauvres d’entre nous, même si on retire nos économies de la Poste à la Caisse d’Épargne car ça ne paie plus rien. Mais les SDF sont de plus en plus nombreux, et les Restos du Cœur de Michel tournent au maximum. Vous m’excuserez de persister à dire Michel, mais pour moi Coluche est un humoriste merveilleux, mais c’est Michel qui reste à tout jamais dans mon cœur. Comparez la dureté implacable à la limite de l’inhumain du monde du New World Order, et l’humanité compatissante des Restos du Cœur, si importants pour les pauvres.

Loin de moi d’être un donneur de leçons, mais sans action d’un plus grand nombre d’entre nous et d’actions plus incisives, nous sommes cuits. 2014 se termine avec réellement plus qu’une lueur d’espoir. Que 2015 la confirme et l’amplifie, c’est ce que je nous souhaite à tous, en plus d’une bonne année et d’une bonne santé pour nos familles et pour nous.

Algarath

email

Laissez un commentaire

 

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.