Notre avenir se joue en Grèce

l_grece-recession-troisieme-trimestre-pib-7-pour-centLes Grecs. Ça ne veut rien dire. Quels Grecs ? Tous les Grecs ? Il y en a encore beaucoup, chez nous, qui sont d’accord pour punir le peuple grec tout entier des dérives de leur pays depuis leur entrée dans l’Union Économique Européenne. On lit sur les blogs « Il faut que les Grecs paient, ils se sont sucré, qu’ils remboursent ». C’est être d’une crasse nullité sur ce qui s’est passé et méconnaître l’histoire.

Les fonds empruntés, et qui ne seront peut-être remboursés que très partiellement, ont profité quasi exclusivement aux oligarques grecs. Oui, il y a des Grecs qui ont scandaleusement pillé les adhérents à l’Europe, mais ce ne sont pas ceux qui se voient imposer une austérité lugubre quasi insoutenable. En détournant 90% des fonds empruntés et ne laissant que des miettes au peuple, les oligarques grecs ont ruiné le pays, avec la complicité de certains étrangers qui en ont profité. Plus on est de fous… Pas d’impôts pour eux, et des ponctions léonines qui ont vidé les caisses de l’État et obscurci l’avenir. Il faut donc scinder en deux les Grecs : les oligarques, bénéficiaires de la manne et des dérives, et le peuple, qui a bon dos, victimes expiatoires et les seuls désignés pour trinquer. Que le peuple grec rembourse la part dont il a bénéficié, et qu’on aille reprendre aux oligarques la part du lion qu’ils ont ponctionné. Qu’on établisse les responsabilités et que les banques étrangères qui ont initié et participé à la curée mettent au pot. Oui les prêteurs de bonne foi doivent recouvrer leur capital, mais leurs créances doivent être payées avec justice par les vrais bénéficiaires.

Quelques années plus tard, on se retrouve aujourd’hui avec un naufrage avéré. On veut faire payer au peuple grec les abus et les dérives de leurs ‘élites’, et la réaction défensive d’une majorité de 36% de Grecs a été de voter pour un gouvernement de combat pour solder le compte. Tsipras et son ministre des finances Yanis Varoufakis font feu de tout bois. Le jeu pour l’Europe et la Troïka va être de les « raisonner », en roulant des gros yeux, leur dire que ce n’est pas bien et qu’il faut payer. Tout au plus on étalera un peu les échéances. Stratégie grossière vouée à l’échec et qui ne fera pas avancer les choses. Les Grecs qui ont voté attendent bien mieux que ça, et les élus de Syriza et de la coalition sont, comme on l’a dit, un vrai gouvernement de combat. Ça devrait décoiffer et le nouveau gouvernement est prêt au bras de fer.

Bras de fer qui s’est engagé et dont on prendra la vraie mesure dans les semaines à venir. Les fausses informations pullulent, comme les exagérations de la BBC énoncées par une journaliste au cours d’une interview assez scandaleuse avec Varoufakis, qui a dénoncé la grossièreté de la journaliste et les inexactitudes proférées. Ce genre de scène devrait se multiplier à l’envi, les chiens de gardes de ‘l’élite’ étant payés pour désinformer et discréditer les élus, dans des rituels alliant désinformation et tentatives de déstabilisation, alliées à des actions d’intimidation punitives. Croire que ces épisodes joueront un rôle quelconque pour résoudre la crise est enfantin.

Une partie est engagée en Grèce, qui engage son avenir et celui du peuple tout entier, qui devrait s’attaquer aux oligarques, remettre en cause l’Europe et la Troïka, et influer sur notre avenir. J’ai bien dit le notre, celui des Français. Être solidaires et être lucides pour se sentir concernés, comprendre que la partie qui se joue en Grèce dépasse leurs frontières et va s’exporter chez nous. La Grèce, c’est la lutte des peuples pour regagner sa liberté contre les oligarques. C’est aussi la notre. Ça va se propager à l’Espagne dans quelques mois et à l’Irlande en fin d’année. Les oligarques globalistes ne s’en tireront pas si facilement semble-t-il et la Grèce pourrait être le premier clou dans le cercueil.

Algarath

email

Laissez un commentaire

 

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.