Gérald Bronner, le pourfendeur déclaré des complots

complotsIl serait aussi ridicule de considérer qu’il n’y a strictement aucun complot d’aucune sorte, que de prétendre voir des complots partout. Lui, Gérald Bronner, trouve son fonds de commerce, sûrement très lucratif, dans la chasse à toutes les théories du complot. Invité complaisamment à des entrevues télévisées par les « merdias » aux ordres, où ce « sociologue », drapé dans sa couverture censée conférer la vérité absolue, pourfend en pontifiant les individus ou réseaux sociaux qui osent évoquer l’existence de tel ou tel complot, il vend aussi ses bouquins où il dénonce la « crédulité » de ceux qui osent prétendre voir un complot quelque part. Bref, selon lui, il n’y a jamais nulle part de complot sur aucun sujet. La société a la couleur blanc de blanc, tout le monde il est gentil et plein d’attentions envers nous tous. L’affaire est réglée, les blogs et articles alternatifs ne feraient qu’exploiter la crédulité de ceux qui y prêtent une part de vérité. Nous serions aveuglés à voir le mal là où il n’y en a pas.

C’est vrai que les théories de complot les plus tirées par les cheveux courent parfois sur le Net. Autrefois rapportées de bouche à oreille avec la lenteur et la faible propagation qui s’ensuivait, l’Internet leur offre aujourd’hui une tribune très élargie et au-delà même des frontières, et les raconteurs d’histoire pullulent. La dernière en date est que John Kerry aurait été l’objet d’un attentat islamiste la semaine dernière lors de sa visite à Paris, et qu’il aurait été rapatrié grièvement blessé aux US. On ne prêtera pas l’oreille à cette rumeur tant que des faits avérés ne la soutiendront pas.

Si ce travers existe bel et bien, il faut dire aussi que certains complots, organisés ou de fait et ad hoc, existent et qui profitent à des dominants, qu’ils soient ploutocrates, banquiers véreux, gouvernements ou groupes d’intérêts comme des sociétés secrètes.

Il ne fait aucun doute que ceux qui profitent des complots ont intérêt à les faire passer pour des stupidités auprès du public, et des gens comme Gérald Bronner servent les opérations de désinformation. J’écoutai l’autre jour ce dévoué servant des dominants sur TV5, très dans son rôle. Grosse technique de schmoozer, vocabulaire enrichi, sourire condescendant, tout y était pour vous faire croire que le complot est une déformation de l’esprit et exploite notre crédulité. Ce mec aurait vendu des aspirateurs ou des encyclopédies au porte à porte, il partait avec une liasse de commandes et son nom figurait en toute première place pour la Légion d’Honneur.

En dépit des efforts démesurés de gens comme lui, les observateurs et citoyens lucides, qualifiés de crédules, continueront à traquer les complots parce qu’il y en a, et beaucoup. Des complots qui visent à grignoter nos droits, notre argent, et notre liberté, à orienter nos votes, à nous couper les ailes et assécher nos stylos, à nous faire descendre dans la rue pour exiger qu’on puisse encore mieux nous dominer. Que Gérald Bronner fasse son boulot et continue à tourner en ridicule des résistances citoyennes, à réduire la réflexion à un acte de crédulité individuelle et collective. Lui, bardé de ses connaissances de « sociologue », détiendrait la vraie vérité et la ferait imprimer et la diffuser sur les plateaux télé.

Il y a beaucoup d’entre nous qui passeront outre ses soi-disant analyses autorisées, et qui dénonceront les complots, car il y en a, et à foison, et des pas jolis jolis.

Algarath

email

Laissez un commentaire

 

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.