L’attaque de la parade gay par les nationalistes radicaux à Kiev montre que l’Ukraine n’est pas «l’Europe»

Kristina Rus, Fort Russ, 6 juin 2015

paradegayLa parade LGBT organisée à Kiev cette semaine était censée montrer au monde que «l’Ukraine, c’est l’Europe», une vitrine de la démocratie, de l’égalité et de la liberté, au contraire de son voisin de l’Est arriéré et totalitaire. Les journalistes des grands médias occidentaux étaient tous prêts à témoigner du triomphe des valeurs de l’Union Européenne à Kiev.

Au lieu de cela, 5 policiers de Kiev sont à l’hôpital et les participants de la parade ont été invités, pour leur sécurité, à se diviser en petits groupes et à éviter les endroits les plus fréquentés.

” Un bandériste gay ”

Le défilé a duré moins de 30 minutes. Il a été interrompu parce que la sécurité des participants ne pouvait pas être assurée, selon TASS.

Environ 300 personnes en provenance d’Ukraine, de Suède et de Géorgie se sont réunies pour la parade.

Les organisateurs ont conseillé aux participants de se diviser en petits groupes et de ne pas utiliser les transports en commun pour se rendre sur le lieu de la parade tenu secret jusqu’au dernier moment, car ils craignaient les attaques des radicaux. Cependant, toutes ces précautions ont été vaines.

Avant le début de la parade environ 40 radicaux ont lancé des pétards sur le défilé, blessant un policier dans le cou.

10 radicaux ont été arrêtés, après quoi la procession est repartie sous ses bannières arc en ciel.

Les participants du défilé de la Fierté ont encore marché 500 mètres avant que la procession ne soit dispersée par la police pour des raisons de sécurité.

Après le défilé, les radicaux ont suivi les manifestants pour les attaquer aux arrêts de bus et aux stations de métro. La police est intervenue, mais les radicaux ont à nouveau lancé des pétards.

En fin de compte, 25 personnes ont été arrêtées, cinq policiers ont été blessés (dont un grièvement), 4 participants de la parade ont été attaqués et blessés ainsi que 10 radicaux.

Dmitry Yarosh, le chef du «Secteur droit», a déclaré: «La parage gay est un crachat sur les tombes de ceux qui sont tombés au combat »*.

D’une main, le gouvernement ukrainien défend les droits et la sécurité des minorités sexuelles contre les radicaux, et de l’autre, il donne à ces mêmes radicaux des armes lourdes pour assassiner les enfants des minorités ethniques d’Ukraine, avec le soutien inconditionnel des flambeaux occidentaux de la démocratie et de la justice».

Je ne serais pas surpris qu’on nous dise bientôt que c’était des agents de Poutine !

Note :

* http://www.bfm.ru/news/294751

Video : https://youtu.be/2qV1qIkDvl4

Traduction : Dominique Muselet

http://fortruss.blogspot.fr/2015/06/attack-of-radicals-on-kiev-gay-parade.html

email

1 commentaire

    Laissez un commentaire

     

    La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.