Le commerce de la mort

plannedparenthood109Il faut livrer l’information, alors que les prochaines semaines permettront d’en savoir beaucoup plus. La nausée, le dégoût absolu, la honte, même s’il faut le prendre encore un peu avec des pincettes ! On voudrait que ça ne soit pas vrai, tant cela s’étale dans toute l’horreur d’une civilisation dépravée et promise à la disparition. On voit certes les morts dans les guerres et les révolutions, les décapitations, mais sait-on en France qu’un juteux commerce à l’échelle de la nation américaine serait basé sur la vente de corps d’enfants avortés, marché noir et là c’est prouvé, et aussi suspicion d’activité à plus grande échelle et officielle ? Vous avez bien lu, et ce commerce organisé à grande échelle est subventionné semble t’il par le gouvernement fédéral américain, encouragé par des politiciens comme Hillary Clinton qui lui décerne l’intérêt d’un « grand service ».

Partout aux Etats-Unis, des parties du corps ou des corps entiers d’enfants avortés sont achetés et vendus. Des centaines de millions de dollars de subventions sont allouées par le gouvernement américain à cette « industrie ». C’est l’organisation appelée « Planned Parenthood » qui en bénéficie. Récemment sa présidente le docteur Mary Gatter s’est plainte du cours sous-évalué du corps de ces bébés et a même ajouté, citant les termes d’une vidéo connue ici en Amérique du Nord : « Il faut vendre plus cher, je veux une Lamborghini » ! Ça semble être un gag immonde, tant c’est gros, surréaliste. Elle exige une réévaluation à au moins 75$ par cadavre.

Quel est le futur d’une Nation qui se prête à ce macabre commerce ? Quelle civilisation résistera à cette horreur institutionnalisée ? On rapporte que des bonus sont prévus en fonction de la nature des parties humaines commercialisées. Ces parties de corps d’enfants avortés sont revendues à des sociétés de recherche médicale. Brigitte Bardot, et à raison, s’offusque qu’on tue des animaux pour ça. Que penserait-elle si elle savait que là-bas on recycle les corps des enfants avortés ?

Évidemment les medias sont complices et entretiennent un silence absolu, un blackout, sur le sujet, certains n’y croyant pas. Faites vos recherches et vous entrerez dans un monde d’horreur qui vous permettra sûrement d’en savoir plus. Je suis pour ma part littéralement horrifié que de telles pratiques existent, soient autorisées, et même encouragées et subventionnées. Je suis béat d’incrédulité à la constatation que tout cela semble vrai.

Certains mouvements contestent la véracité de cette information, qui s’appuie pourtant sur des vidéos et des données réelles. La lumière sur ce sujet sera faite, maintenant que les réseaux sociaux ont été sollicités. On sait que le commerce sur le marché noir de ce genre de « marchandise » existe bel et bien, et que ce trafic d’organes trouve preneur. A t’on tout vu jusqu’ici sur ce dont l’humain est capable ?

 

NDLR : Lire à ce propos l’article du Figaro et visionner la vidéo qui suit cet article

Algarath

email

Laissez un commentaire

 

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.